Le « five o’clock tea », une tradition sacrée en Angleterre

La tradition du thé de l’après-midi est un rituel anglais qui perdure encore aujourd’hui. L’origine de cette pause culinaire date du XVIIIème siècle et doit son existence à la duchesse de Bedford qui ne se contentait pas des deux repas du matin et du soir. En effet, à l’origine les anglais prenaient un petit déjeuner tardif et un diner, mais la duchesse de Bedford a introduit un troisième repas dans l’après-midi pour combler ses petites faims, régulières à cette heure là. La duchesse invitait ses amis à venir partager le thé accompagné de gâteaux sucrés et de sandwichs salés vers 17 heures. La tradition est née ainsi et perdure de nos jours. Si vous voyagez chez l’habitant, vous ne serez pas surpris d’y assister quelques soient les circonstances, l’heure du thé est sacrée. C’est l’occasion aussi de se réunir pour discuter et se détendre en famille ou avec des amis. Ce rituel est extrêmement populaire et participe largement à l’image conviviale que le monde se fait du peuple anglais.

Déguster le thé à l’anglaise

Les anglais ont pour habitude de déguster le thé accompagné d’encas sucrés et salés. Le « five o’clock tea » est pour certain un repas complet même s’il est considéré comme une pause gourmande. Les Anglais aiment le déguster avec du lait c’est pourquoi les thés traditionnels anglais s’accordent parfaitement avec le goût du lait. Le thé en Angleterre ne se déguste jamais seul, dès le matin il est servit en accompagnement d’un petit déjeuner copieux sucré-salé. Dans l’après-midi, les anglais préfèrent le partager avec des pâtisseries typiques tels que les scones, les cupcakes ou les muffins. Une belle table est souvent dressée avec des services adaptés à la dégustation du thé. Les anglais ne le servent jamais sans une rondelle de citron, du lait et du sucre.